Actions culturelles

Le TMH souhaite mêler l’action culturelle à ses interventions scéniques, fort de la richesse artistique et pédagogique et de l’expérience de ses trois membres, et leur envie de démocratiser l’art lyrique et de se confronter à tous les publics. 

+ d'infos

Igor Bouin, baryton est titulaire d’un Diplôme de fin d’études musicales en direction de chœur qu’il a obtenu en 2011 au CRR de Paris. Il a pu diriger de nombreux chœurs d’enfants et d’adultes et il est régulièrement appelé par des ensembles professionnels comme le chœur Aedes, le concert Spirituel ou encore l’ensemble Doulce Memoire afin de faire chanter des publics amateurs ou empêchés. 

Martial Pauliat est intervenu régulièrement en tant que claveciniste avec son ensemble Hybris dont il est directeur artistique, afin de donner des master classes autour de la pratique du clavecin et de la musique de chambre dans la région Nouvelle Aquitaine. 

Yann Rolland est titulaire d’une licence de Sociologie à La Sorbonne Paris V et cherche à transmettre sa vision humaniste de la pratique du chant. Yann Rolland est « contre-ténor », c’est-à-dire qu’il chante en utilisant sa voix de tête, une voix peu pratiquée de nos jours et cela est toujours une belle découverte pour le public. 

Avec le TMH, Yann, Martial et Igor ont chanté à la Maison d’arrêt de Saint-Etienne, ils ont mené une action culturelle sur une année avec les jeunes de la Maitrise de Notre Dame de Paris dans le cadre du projet Mille Regrets, ils ont également fait travailler une soixante de choristes amateurs de la région Picarde pour un concert organisé par le festival de Saint Riquier en 2017. Le TMH a également fréquemment chanté en milieu hospitalier avec l’association Jeunes Talents. Le trio donne aussi des pré-concerts Jeunes Publics lors de leurs représentations du spectacle Le Fils de Roméo et Juliette et autres drames minuscules… afin de sensibiliser les jeunes à la musique classique et à la pratique du chant choral. 

Fort de cette expérience, le TMH peut proposer plusieurs types d’action. 

Ainsi, pour les enfants des cycles 1 et 2, cela peut prendre la forme d’un concert pédagogique autour du répertoire a cappella de la Renaissance. En parlant du rapport historique et musical, en mettant en relation les poètes de la Renaissance française (Clément Marot, Ronsard,…) le TMH peut travailler en collaboration avec les professeurs afin de mener une action pluri-artistique. 

Le TMH peut également mener des actions autour de la sensibilisation au chant choral, en faisant apprendre aux enfants des œuvres ayant un rapport avec la Renaissance, que ce rapport soit musical ou poétique. Igor Bouin a une grande habitude du travail avec les enfants autour de la voix et il défend une approche ludique du chant. À travers le « Canon » musical et la chanson Renaissante, l’enfant pourra développer l’écoute des autres, développer sa voix, sa prise de parole ainsi que son rapport à l’art. 

Le TMH peut également donner des concerts pour les publics empêchés (centres de détention, maisons de retraite, hôpitaux) autour de la musique de la Renaissance mais aussi autour de l’opéra avec une adaptation du spectacle Le Fils de Roméo et Juliette et autres drames minuscules… d’une durée d’une trentaine de minutes. 

Enfin, grâce à son expérience de plus de dix ans auprès d’ensembles vocaux professionnels, les membres du TMH peuvent donner des Master-class pour des jeunes chanteurs en voie de professionnalisation encore en étude dans les Conservatoires de musique. 

La pianiste Bianca Chillemi et le compositeur Vincent Bouchot ont également les compétences pour accompagner le TMH dans ces actions culturelles afin d’enrichir celles- ci. 

Bianca Chillemi est professeure de piano et elle forme régulièrement des jeunes élèves à l’accompagnement de chanteurs ou d’instrumentistes. 

Vincent Bouchot a déjà mené de nombreuses actions autour de la pratique de la musique contemporaine à l’école. Il intervient régulièrement en milieu scolaire afin de présenter sa musique ou pour faire travailler les élèves lors de création de ses opéras (il mène actuellement un travail autour de jeunes élèves de l’école primaire Royallieu de Compiègne sur un opéra participatif autour d’un texte de Jean Tardieu : « L’Île des vifs et l’île des lents ou Le ralenti ou l’accéléré »)